Blog de Romain.

DOULEUR EXTREME...DOSSIER BACLE.

A l'institut médico légal, on vous présente un corps enveloppé dans une housse, posé sur un chariot.

Vous voyez ce corps couché sur le côté gauche. Comme il était assis dans sa voiture. Par les flammes ses membres étaient restés figés.(Ce conducteur supposé être mon fils.)

J'ai griffonné un croquis de ce que nous avons deviné avec nos doigts, ma fille et moi, trois jours après l'accident. Nous ne pouvions toucher ce pauvre corps qu'à travers la housse...

C'était le 7/12/2006, l'accident s'était produit le 4/12/2006. Interdit d'ouvrir la housse contenant le corps. Le 12/12/2006, nous sommes allés chercher un corps comme pouvant être celui de Romain.

Les prélèvements ayant été soit-disant égarés, il n'y avait pas eu de recherche d'ADN. Pas non plus sur un membre de la famille de mon fils, en l'occurrence sa mère puisque les gendarmes m'avaient dit que quelqu'un passerait me faire un prélèvement l'après-midi de l'accident ou le lendemain...mais RIEN!

Malgré cela, un permis d'inhumer nous fut délivré le 12/12/2006. Le corps nous attendait dans un cercueil ouvert. On ne voyait qu'une housse. Malgré l'interdiction, je me décidai à ouvrir la housse jusqu'aux épaules.

Je vis une tête qui avait été penchée sur l'épaule gauche mais plus de cou. Une masse noire plate sans aucun relief de ce qui pouvait composer un visage.

J'étais penchée sur ce pauvre visage qui ne ressemblait plus à rien, je le scrutais pour essayer de reconnaître un détail du visage de mon enfant mais ça ne me parlait pas.

J'ai donc voulu toucher le pied gauche de long en large, avec insistance, mais je ne l'ai pas reconnu.

Ce n'était pas le pied de Romain. Ce n'était pas mon fils.                                             

Malgré la souffrance, je ne perdais pas mon sang-froid. Je n'arrivais pas à détacher mon regard de ce corps très abîmé.

Je ne souhaite à personne ce calvaire enduré depuis plus de neuf ans et sept mois. 

PS: Je tiens à préciser que lorsque nous sommes allés en famille, chercher le corps présumé de mon fils Romain, nous ne savions pas encore que les prélèvements faits au cours de l'autopsie avaient été égarés, et que le double de ce lot se trouvait encore à l'institut médico légal et allait être détruit deux mois après l'accident. C'est bizarre! Puisque les prélèvements avaient été égarés, pourquoi ne pas avoir utilisé le lot témoin???...qui fut donc détruit deux mois plus tard sur demande de l'OPJ...selon lui...avec le feu vert du Parquet, toujours selon les dires de l'OPJ.

Quel désordre!!!???

Nous faisions confiance à la justice, puisque nous étions dans l'ignorance...L'OPJ ne nous appris que deux ans et deux mois plus tard que le premier lot de prélèvements avait été égaré soit par la morgue, soit par le transporteur, et le lot témoin détruit deux mois plus tard. 

Qui se trouvait dans cette housse? "C'est le procureur qui décide"...alors pourquoi ne pas nous dire la vérité dès le début?" Manque de respect pour Romain! 

A mon avis rien n'avait été fait et c'était convenu dès le départ par esprit d'économie!

La voiture avait été identifiée par la préfecture comme appartenant à mon fils et quelques papiers se trouvaient dans le véhicule. La carte d'identité, la carte d'étudiant et le permis de conduire de mon fils furent trouvés...devant...entre le slip et le pantalon...Pardonnez-moi ces détails...importants...car mon fils ne rangeait jamais ses papiers à cet endroit...il avait une sacoche, hiver comme été.

Plus tard, n'ayant pas reçu de réponse à mes lettres adressées au Procureur de la République, j'ai téléphoné à l'institut médico légal. Une assistante m'a répondu et est allée chercher le cahier dans lequel tout était consigné. Nous avons discuté et sa conclusion a été "La préfecture a identifié le véhicule comme appartenant à votre fils mais il n'y a aucune certitude absolue qu'il conduisait sa voiture cette nuit-là"...Un grand doute s'est ajouté au premier...

Une très grande pensée affectueuse pour Romain.Cour

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

11.06 | 21:28

ma petite puce ,je reviens sur ta page d’accueil que tu avais si bien faite je sais ô combien tu aimais tes enfants!! C' était la meilleure chose que tu avais .

...
08.10 | 21:44

Courage ma douce Marie- Odile, je partage de tout coeur votre souffrance mon Dieu perdre un enfant ,j'adore les roses que Romain en reçoive d
es

...
09.08 | 21:24

Je connais votre souffrances j'ai moi-même perdu une petite Celine qui est parti dans ce grand jardin que l on appelle le paradis bon courage à vous

...
20.05 | 02:27

Je ne vous connaissais pas avant ce soir, mais j'ai très vite compris pour votre fils. Je vous souhaite de tout coeur force et espoir afin de le retrouver.

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE